Florence nous défie bruyamment ce 20 décembre !
"ces sons harmonieux ou non qui nous entourent, ceux que nous ne supportons pas, ceux que nous apprécions particulièrement, ceux qui amènent instantanément un souvenir, une image, une association d'idée, ceux qui nous crispent, nous tétanisent, nous apaisent, nous comblent...Ecoutez et racontez !"

Pour faire un tel billet,
j'ai pensé que chaque lecteur devait être à même
d'entendre mes propos.
Et donc, en élève appliqué, (moi vous me connaissez!)
j'ai bien ruminé ce billet à l'avance
(ruminé -comme dirait Soène!- ) avec vidéos...

Dans les bruits locaux désagréables, il y a le caquètement braillard des perruches cannoises en liberté.
Oui, des perruches!
Elles sont désormais des centaines et se réunissent dans les arbres pour la nuit en faisant un véritable vacarme!
Et vaut mieux pas passez dessous ou alors avec un parapluie !

"Echappées d'une cage, elles n'étaient alors qu'une poignée à zébrer de vert le ciel de l'est de Cannes {il y a 10 ans}... Peu à peu ces volatiles originaires d'Afrique et d'Asie, généralement élevés en captivité, se sont reproduits et ont colonisé de nombreux quartiers de Cannes et des communes avoisinantes".
Montez le son et écoutez ça en mettant plein écran !

Perruches cannoises décembre 2016 [17 secondes]

 

Et dans les bruits que j'aime bien, il y a celui du train ! Les saccades des boogies sur les rails me bercent tout le long des 16000 km que je parcours annuellement avec ma SNCF !
Et, à chaque fois que je rentre, après 4h de patience -le temps du trajet- je guette le message de la délivrance, précédé du petit jingle en admirant le décor de rêve et le plaisir du retour  home sweet home...
Re-montez le son et écoutez ça ! 

Arrivée à Cannes 10-12-2016 [57 secondes]