07 octobre 2015

Séparer le bon vin de l'ivraie

En ce lundi après-midi,les commercants de la rue d'Antibesà Cannes, pansent leurs plaies, Et puis au milieu de tout ce désastre,une note d'humour:Le magasin Nicolas a été touchécomme tant d'autres ... Sur le trottoir, des cartons. Vides. Le gérant n'a pas jugé nécessaire de jeter les bouteilles avec...Dommage. J'aurai bien fait le glaneur, moi !
Posté par Antiblues à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]