Comment, hein, quoi?

Un défi pour rire? Sans dec' ???
C'est Tout douce Mans qui mène le bal ce mois-ci:

Et moi Antiblues dont le blog est justement
(d'essayer) de faire rire, je resterais sec ???
Horreur, malheur !
 Paradoxal, mais pas tant que ça, finalement : 
Il faut qu'il soit subtil, le rire! 
Et surtout essayer de le faire propre, 
à la Sapiens, quoi !
(Ben oui, le rire est le propre de Sapiens Sapiens,
à ce qu'il parait!) 

Alors, en ai-je les moyens?
(Qui a dit "c'est pas sûr !")
A vous de juger !

Savoir ce qui me faire rire,
je me dis que ça n'intéresse pas grand monde…
Alors à quoi bon expliquer que je ris
à l'humour étincelant  d'un Raymond Devos,  
adepte des jeux de mots à tiroirs,
à celui, musical, d'un Alexandre Astier 
se prenant pour Bach,
ou de celui, imagé et loufoque de Plonk et Replonk
ou encore à la scène désopilante de la cuisine  
des "Tontons flingueurs" d'un Georges Lautner ,
mais que, par contre, me laisse froid
l'humour vachard et stérile des "humoristes"
qui passent chez Drucker le dimanche soir? 

Non, mais moi, vous me connaissez?
Ce qui me plaît vraiment, c'est dans la blogo,
ce soin que prennent certains
à commenter mes billets futiles,
à rentrer dans mon jeu, rebondir,
 et me faire marrer en retour...
Ah ça, c'est un humour gratifiant , donc précieux !
Et qui me fait rire pleinement à coup sûr. 
Merci à vous  !


Y'a pas que d'la pomme !! 

Tontons flingueurs