Il m'était impossible de séjourner à New-York
sans passer une soirée au Blue Note,
le saint des saints,

BL 1


THE cabaret de jazz où 
ont joué les plus grands...
Ainsi fut fait ...

BL 2


Hélas, les hasards de la programmation
m'ont juste permis de m'ennuyer ferme
à l'écoute de 

BL 3


Les japonaises à la table d'à coté ont dormi toute la soirée...
Et je me disais:
"Non, ce n'est pas possible,
tu es au Blue Note 
et tu t'ennuies!"
Je n'étais pas le seul:
Les cuivres accompagnateurs semblaient aussi en léthargie !

BL 4


Soporific and boring !
What a disappointment !
Bon, d'accord, j'ai très bien mangé ...