S'il avait fallu lui dire
qu'il l'aimait
comme ça, sur commande,
à cause de la St Valentin,
les mots seraient sortis douloureusement
de sa bouche.
Il détestait les mièvreries sirupeuses
emballées de faveurs et de roses.
Il lui suffisait d'un regard.
Oui, c'est ça, un regard et elle aurait compris.
De toute manière, elle n'était pas là,
retenue par une réunion professionnelle
à Paris.
Il avait songé lui acheter une copie de la bague de Kate.
Une très belle copie. Swarovsky.
Mais un amour, fusse-t-il royal,
ça ne se copie pas.
Il irait l'attendre demain soir
-le 15 donc-
à sa descente du TGV.
Ce sera la Saint Claude.
Leur fête à tous les deux.
Et là, un regard ne suffira pas.
Fleur St V