Me voici à nouveau dans l'atelier d'Asphodèle
pour relever un défi
épistolaire
et pi c'est tout !!


logo-plumes-c3a9pistolaires

Dans ce premier tour,
j'ai choisi de concourir dans la catégorie
"hors concours" ...

 ***********

  Cher lecteur monomaniaque,

D'abord il a fallu me rappeler dans le dico ce que signifie "épistolaire".
Cela te donne d'emblée une idée de mon niveau de lecture et de façon générale
de ma culture qui est de même (générale).
Moi qu'on surnomme "Numéricman",
dopé au flot des électrons, dénombreur infatigable de pixels, grand téteur de mégabits, (1)
je m'interroge tel un ethnologue
sur cette étrange tribu que vous formez, toi et tes congénères,
les lecteurs monomaniaques, donc.
Plus j'avance dans mes découvertes,
plus le mystère s'épaissit.
A croire que vous venez d'une autre planète ,
celle où la lecture est innée,
car vous n'avez même pas eu besoin d'apprendre à lire, j'en suis sûr …
Gutenberg est votre ancêtre commun et avant lui,
les hommes de Lascaux, eux-mêmes descendus de quelque soucoupe lisante …
Pourtant, pourtant, me voici là, dans cet atelier qui sent l'encre, la bougie et la sueur moite ,
prêt à en découdre, quitte bien sûr du coup, à me faire ouvrir en deux. Décousu, donc.
 Et il me faut me résoudre à admettre qu'il y a quelque chose de fascinant dans votre obsession!
Cher lecteur monomaniaque, ne m'en veux pas,
tu seras pour moi toujours un inconnu aux activités nuitamment silencieuses,
papivore bouquinophage,  ingurgiteur gargantuesque de mots,
contemplatif assidu de la vie , aux muscles oculaires hypertrophiés …
Mais tout espoir n'est pas perdu car le grand Larousse m'explique, sur son site internet bien sûr, que vous souffrez tous d'une  affection psychique qui ne touche que partiellement l'esprit. La monomanie.
Et puis après tout,  tu as osé franchir le pas du numérique et t'aventurer dans le monde de l'internet et des blogs pour te faire connaitre !
Allons,  je veux y croire, il n'y a que les montagnes de bouquins qui ne se rencontrent pas !
Il fallait bien que je fasse un pas vers toi, pour te le dire, cher lecteur!
Je saisis l'occasion.
Numériquement ton
Antiblues


t-alphabet

 (1) C'est une image purement électronique! Merci de ne pas se méprendre sur le sens de la métaphore ...