64px-Stop_hand_svgNon non, je ne veux pas être votre ami facebook !!
Je vous recopie in extenso un article du Télérama de cette semaine (page 10).
ça fout les jetons, genre Big Brother!!

Facebook t'a reconnu:

Mark Zuckerberg n'a pris personne en traitre. Il a appelé son site Facebook. Logique, donc, qu'il lance, sept ans plus tard, une application dite de "reconnaissance faciale". Ce procédé permet de vous identifier automatiquement sur un cliché. Quelqu'un vous prend en photo dans une soirée et poste l'image sur le site? Aussitôt, le logiciel reconnait votre visage et y associe votre nom. Lancée sans avertissement en juin, après avoir été testée aux Etats Unis, cette dernière trouvaille de Facebook a provoqué un tollé: les Cnil européennes (commissions nationales de l'informatique et des libertés) s'inquiètent de l'usage que l'entreprise peut faire de ces informations (700 millions de visages "identifiés"). Les méthodes un brin opaques du site n'arrangent rien. Aucune communication sur la banque de données biométriques nécessaires pour concevoir cette nouvelle application. Laquelle est imposée d'emblée aux membres (qui doivent reconfigurer leurs paramètres pour échapper à cette reconnaissance faciale)

Des défaillances ont déjà été constatées: " Un ami d'origine africaine s'est vu tagué [identifié] dans un album dès qu'il y avait un Noir, alors qu'il n'était sur aucune photo!" raconte un internaute (1).

Pour éviter les confusions -quid des sosies?- il est aussi permis de se désinscrire complètement de Facebook. Ce qu'auraient fait des milliers d'Américains le mois dernier, selon l'organisme Inside Facebook. Pour protéger leur vie privée ?
Ariane Mollingal.

(1) Commentaire posté sur lefigaro.fr