Toute cette actualité autour de
la pacification des favelas de Rio,
me fait forcement repenser à mon voyage la-bas.
J'ai eu la "chance" d'en visiter une,
pacifiée bien sûr, sinon, pas question d'entrer...
C'est vrai que la police monte la garde en bas
(puisque pratiquement toutes sont construites sur des collines)
Visite guidée:
F1

Personne ne paie l'électricité dans les favelas,
il suffit de se connecter au câble qui passe devant chez soi ...
F2
Le guide nous expliquait qu'en fait
il s'agit non pas d'éradiquer les trafics,
mais simplement (si l'on peut dire)
d'arrêter la guerre des gangs
voulant prendre le contrôle de telle ou telle favela.
F3

Il n'y a pas de rue dans une favela,
juste des ruelles étroites aux multiples escaliers
F4

F13

F5

F9

F11
Nous avons découvert des gens accueillants,
qui se sont organisés eux-mêmes
pour s'en sortir:
création d'un local administratif, d'une garderie et
d'un petit centre médical (ci dessous)
F6

F7

A l'intérieur, entre autres,
un cabinet dentaire:
F8

Il n'y a pas de transition souvent
entre quartiers riches et favelas.
A Copacabana, après les 2 avenues qui longent la mer,
il suffit de traverser la rue et commencer à grimper...
Proximité bien visible sur cette photo:
F10

F12

Rien qu'à Rio, ville de 13 millions d'habitants
de 100 kilomètres de diamètre,
il y a des centaines de favelas.
Seules quelques unes sont pacifiées ...
Une opération titanesque
sans compter les travaux pharaoniques
prévus à l'occasion de la coupe du monde de foot dans 4 ans
et les jeux olympiques dans  6 ans !!