Antiblues !

31 août 2014

Epuration

Ayé,
les vacanciers envahissants ont regagné
leurs grises pénates,
Je démonte la cabane de Lino
(Transat et serviettes microfibres)

rentrée 1
Plus de gamins hurlants pour troubler
l'eau limpide...
rentrée 2
Sous un ciel désespérement bleu,
et dans une eau à 26 degrés,
rentrée 3
je me glisse avec délice dans la rentrée.
Enfin seul !! (Mais pas pour longtemps!!)

Posté par Antiblues à 11:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 août 2014

Accord parfait

Dans les deux cas, on peut faire du pipeau!!!

pipeau                                                                                                          Tende (06)

Posté par Antiblues à 05:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 août 2014

Les bescherelosaures et le point virgule

-Oh Papy, raconte nous encore une histoire des bescherelosaures!!
-OK, arretez de jouer avec
votre montre-capteur d'activité + GPS Nike,

installez vous confortablement et écoutez ...
Il était une fois, il y a très très longtemps,
une tribu appelée les bescherelosaures...
Une espèce très dangereuse
heureusement disparue comme tous les dinosaures !
A cette époque, on utilisait encore le point virgule !
-Quelle était cette drôle de chose hybride ?
-Oh on faisait dans le très subtil
-Qui rime avec "inutile"!
-Exactement. Donc voici ce qu'il en était:
Le point-virgule marquait une pause plus importante que la virgule mais à la différence du point,
la voix ne baisse pas complètement entre les deux propositions. 
-Hou là, ouiche, c'est subtil et subjectif!
Comment définir le "plus important"?
-Ah ça, personne ne vous le disait, on donnait des exemples, après c'était un peu au feeling !!
Certains ont tenté d'en définir l'usage
par un salmigondis grammatical:
 Pour séparer des propositions ou expressions indépendantes
mais qui ont entre elles une relation faible, généralement une relation logique:

La planète se réchauffe ; les glaciers reculent d'année en année. 
Le point-virgule est également utilisé lorsque la deuxième proposition débute par un adverbe:
Sa voiture est tombée en panne au milieu de la campagne ; heureusement un fermier passait par là. 
Pour mettre en parallèle deux propositions:
Isabelle jouait au tennis ; son frère préférait le football. 

Bref vous l'avez compris, c'tait une prise de tête pour des prunes!
Vous avez donc de la chance les enfants:
ce maudit point virgule a disparu
avec l'apparition du langage texto !!!
Et comme le chantait l'inénarrable Annie Cordy
grande précurseuse  du langage djeunes:
ce ca ke bo !!

ce ca ke bo




Posté par Antiblues à 06:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
18 août 2014

La bascule

Imperceptiblement, tout change après le 15 août.
Les derniers vacanciers ont quitté la maison.
L'air est un peu moins chaud. La clim fonctionne moins longtemps.
Les embouteillages sur la Croisette sont moins denses.
L'intense marque de bronzage laissée par ma Festina tout terrain,
sur mon poignet droit,
me rappelle les moments de détente des quatre "P":
plage, pêche, piscine et apéro (ben quoi?)
Les premiers rendez-vous de la rentrée prennent corps.
Il faut rouvrir le Google Agenda.
Et s'interesser déjà aux dates
des prochaines vacances scolaires de la région lyonnaise...
Nostalgie et projets se mêlent intimement.
Certains me disent qu'ils n'aimeraient pas vivre toute l'année
sur un lieu de vacances.
Mais moi vous me connaissez?
Je ne vois pas le problème!

Merveilles 1

Merveilles 2

Posté par Antiblues à 05:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
07 août 2014

H aspiré

Découvert lors d'une ballade à vélo à Belle Ile en Mer.
J'imagine les discussions communales
à la livraison du panneau avec la faute d'orthographe!
Il n'a pas été possible de le refaire ...
Pourquoi? Finances en berne?
En tout cas,
il a bien fallu se résoudre à ajouter le "H" manquant,
à la main, sans doute!
Il y a de la fierté dans ce chapeau...

Kerhuel



Posté par Antiblues à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


03 août 2014

Ne pas oublier de ne pas oublier

Alors qu'en pleine saison estivale,
le rideau est baissé...

Oubli
... le contenu de cette maison au titre étrange
me sera donc inconnu.
Mais je n'oublie pas pour autant
d'en faire un billet !

Posté par Antiblues à 15:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
20 juillet 2014

Les yeux de Chimène

chimene
Une artiste obligée de donner
des concerts gratuits pour ne pas tomber dans l'oubli...
...
Mais qui accepterait de payer pour aller la voir, hum ?

Posté par Antiblues à 07:37 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
18 juillet 2014

Des preuves d'amour ...

Les enfants qui m'entourent
me tressent spontanément
des bracelets élastiques
multicolores, simples ou doubles
genre "Rainbow loom"
que je porte avec plaisir durant ces jours de détente ...
Après tout, c'est plus joli que les colliers de nouilles!

bracelets

Posté par Antiblues à 20:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
16 juillet 2014

Une campagne d'été

Je lui avais demandé un texte sur l'été...
Venez lire ici une magnifique écriture ...
Merci Caro !

Posté par Antiblues à 08:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Coordonnées

Quand la couleur du vernis à ongles
s'harmonise farpaitement avec celle du matelas de plage,
il faut admirer en silence
les méandres inouïs des coïncidences ...

coordonnées

Posté par Antiblues à 08:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Fin »